Facebook | Instagram
Stéphan ORCIÈRE chante Noël
> Stéphan ORCIÈRE

Stéphan ORCIÈRE
Né en 1979 , au cœur des cimes alpines, à Rambaud charmante commune des Hautes Alpes, Stéphan ORCIÈRE passe son enfance entre l’ école du village et le conservatoire de Gap où il étudie le solfège, le piano, le chant et le théâtre pendant  une bonne douzaine d’années.
La scène, la musique, le chant, c’est son » oxygène » et déjà, à 14 ans, il crée son tout premier groupe « Sun-City » avec ses deux meilleurs amis Christine Simon et Nicolas Chabot. En 1999, Stephan Orcière quitte Gap et débarque dans la capitale. Il a vingt ans quand on lui ouvre les portes de l’école artistique « Alice Dona ». Cette grande dame de la chanson enseigne l’art du chant, de l’expression scénique, dans une formation complète sur la scène du Théâtre BOBINO.

Il se produit en partie américaine de plusieurs artistes : Julien Clerc, M. Pokora, Mika, Richard Gottainer, Jeane Manson, Herbert Léonard, Isabelle Aubret. Stephan complète sa formation en intégrant « L’Ecole de la Voix » au New Morning à Paris, où Richard Cross, coach vocal des plus grands, lui transmet un enseignement vocal de haute volée.
 
Musicien, chanteur, Stephan fait alors une rencontre des plus importantes : la danse.
Aglaë Marcellin « l'Art dans tous ses État » Professeur de danse renommée lui enseignera la danse jazz.
 
Il crée avec des amis danseurs : « Les Clan’destins », compagnie de chant et de danse, avec laquelle il tourne, formant duo avec celle qui est devenue depuis sa compagne, la danseuse-chorégraphe-professeur de danse Aglaë Marcellin. Stephan travaille à allier chant et danse afin de pouvoir exprimer toutes la palette du métier de la scène.
 
2007, La chanteuse Fabienne Thibeault le remarque lors de sa venue dans les Hautes-Alpes. De là, ils ne se quitteront plus et la Québécoise l’invite sur la scène de tous ses spectacles. Ainsi, avec  sa compagne Aglaë, ils intègrent la troupe du « Starmania » revisité par la chanteuse, qui se produit en tournée dans les pays francophones. C’est un rêve éveillé pour le jeune homme qui faisait passer en boucle l’album Starmania et écoutait avec admiration la  Serveuse Automate.


Stephan Orcière se produit aux côtés de Danny Brillant, Patrick Fiori, Amel Bent, Passi, Ophélie Winter sur le prime TF1 «  la Bataille des Chorales » présentée par Benjamin Castaldi. Il aura l’honneur d’ouvrir la première émission et d’interpréter le medley comédie musicale sur la deuxième.
 
Il  « met au monde » son premier album avec toute la passion qui l’anime : « A LA VIE, A L’AMOR » » ;  une invitation aux émotions, à l’amour, aux voyages et à porter un regard juste et sensible  sur notre société. C’est aussi un hommage aux racines espagnoles de sa grand-mère.



Les plus cotés du métier actuel écrivent pour lui : Patrice Guirao (Céline Dion, Calogero), François Welgryn (Johnny Hallyday, Amel Bent, Chimène Badi), Bertrand Soulier (Elisa Tovati), Rick Allison (Lara Fabian), Fred Kocourek (Gregory Lemarchal).
L’album est réalisé par Benjamin Raffaëlli.
 
Son premier titre : « Tout le monde fait l’amour » séduit déjà les radios et Stéphan parcourt la France pour le défendre sur scène.

Sa marraine artistique, Fabienne Thibeault , toujours présente à ses côtés, ne manque jamais l’occasion de le faire découvrir au public, qui, à chaque fois l’adopte avec chaleur.



Mon cher Stephan, heureuse d’avoir pu poser une des premières pierres sous l’édifice que tu as construit à force de travail… Que ce premier album t’emmène là où tu as toujours décidé que tu irais ! Affectueusement
Alice Dona
 

Je suis fière de Stephan Orcière. Son talent est indéniable. Sa musicalité et son sens du texte en font un des talents les plus intéressants apparus récemment sur la scène française.. et chose rare ; il a un « son » on le reconnaît... !…
Fabienne Thibeault



© Stéphan ORCIÈRE - Mentions légales - Création INFINI-Communication



Haut de page